la démonstration

Pourquoi une démonstration sous un statut d’association environnementale ?

Nos valeurs sont simples, nous souhaitons montrer qu’il est possible de concilier, Transition écologique et énergétique, avec le monde économique, sans nuire aux modèles déjà en place, et en mettant à disposition de nouvelles plateformes scientifiques d’expérimentations ouvertes à tous les scientifiques et industriels Français à l’instar ce celle du BRGM pour la science, et en même temps de nouveaux Tiers Lieux d’éducation à l’écologie pour répondre à la demande de l’état pour un changement citoyen. Voir la politique de l’état en matière de  mission des associations par l’éducation.

Nous nous sommes inspiré du modèle Danois REALDANIA avec le soutien de la CCI de Copenhague pour un essaimage vers la France. Cette organisation environnementale anime depuis des décennies l’évolution du logement au Danemark avec le support de toute l’industrie, les ministères, les experts en économie circulaire  Ellen MacArthur foundation®Cradle to Cradle®EPEA®. Nous avons monté une équipe pluridisciplinaire, de professionnels tous issus de formations et longs parcours dans les industries de pointes Françaises. D’abord nous avons vérifié si la technologie composite et la géothermie de surface était industrialisable et commercialisable. Nous avons attendu le résultat d’une pré-étude marketing environnementale réalisée avec l’aide de la CCI Franco Danoise de Copenhague. Cette étude a mis en évidence un réel besoin, une attente suite à la Cop21, et une rentabilité économique certaine.

La démonstration pouvait être lancée.

Le démonstrateur (TIERS LIEU pour l’éducation à l’écologie est aussi, en même temps, un laboratoire de mesures de performances matériaux et équipements), il est réalisé en une structure Bois-Collé-Infusée (matériau augmenté). La technologie de fabrication transforme les éléments murs, sols, toits, en pièces composites monolithique sultra-résistantes à la déformation, totalement étanches et imputrescibles pour 100 ans.

Des serpentins échangeurs géothermiques ont été installés dans les massifs de terre afin de mesurer les performances sur une année complète, de l’efficacité à protéger des futures canicules, et des pic de grand froid. Les mesures sont en pose depuis novembre 2018 suite à une difficulté administrative sur le foncier.

D’autres dispositifs peuvent être testés sur cette plateforme ouverte. Pompe à chaleur, installations solaires énergies et production d’eau chaude, traitement d’air et traitement d’eau, stockage thermique, matériaux innovants de construction et d’isolation, équipements sanitaires wc douche, etc.

Nous rappelons que le démonstrateur est un « laboratoire », et pas « une maison témoin, l’esthétique n’est pas la priorité, le batiment est le résultat de calculs de simulations numériques, afin de tester des innovations. Le but du démonstrateur est de montrer des principes physiques et de tester des matériaux bio sourcés pour la construction du futur. Ce batiment de plein pied permet des projections sur des immeubles de plusieurs étages. L’association n’a pas construit d’étage pour des raisons évidente de cout et de facilité de construction.

L’étanchéité et la protection des parties exposées aux éléments, est assurée par une peau composite, similaire à une coque de bateau, en enveloppe totale de la structure. (en savoir plus dans les rubriques Innovation et Bio composite)
Cette technologie permet de réaliser des bâtiments sans entretien de la structure durant 100 ans minimum, une longévité équivalente au béton, capable de résister aux conditions d’humidité extrêmes, zones humides, inondables, submersibles, lacs, bord de mer, zones tempétueuses et de grand froid.

L’ensemble de la structure est réalisée en atelier de charpente lamellé collé et de composite high-tech (aéronavale). Le paysagisme thermique de retour de la biodiversité, et de stockage d’énergie intermittente, se stabilise en plusieurs mois, et dépend du calendrier des saisons et du cycle naturel de la vie du sol, tassement, enracinement, couvert végétal, la régénération de l’environnement (biosphère) et de l’humain (biorythme). lire rubrique permaculture et biodiversité.

Ce type de batiment est équipé systématiquement d’un dispositif de chauffage et de climatisation biomimétique géothermique innovant breveté en Europe, il est passif en chauffage, ventilation et climatisation en été pour lutter contre les ICU sans consommation électrique énergivore.

Un jardin en toiture, augmenté de la surface des talus Est et Ouest, permet si les habitants des logements le souhaitent, de récupérer sur le foncier bâti,  une aire de vie supplémentaire.

Le batiment peut devenir  « Permacole » puisque qu’il devient un des acteurs du projet de permaculture, le batiment ainsi devenu Oasis de Biodiversité mélange les humains avec la terre nourricière et le bâtiment en noyau. Voir Ostergro Copenhague.