Les origines viking

Les scandinaves font évoluer leurs constructions en réalisant des « Pilot-House », en français des « démonstrateurs », sortes de maisons laboratoires d’expérimentation de toutes les techniques innovantes bas carbone.

Des associations, des entreprises, des chercheurs, l’état, tous s’unissent pour Montrer et Démontrer d’autres façons de construire, en vivant autrement. Il existe de nombreux exemples comme, Snogeta, zero maintenance, Realdania.

Si nos voisins savent construire Ecologique, Passif, sans surcout, comment font-ils ? Comment le montrer aux français ?

En France chez les constructeurs en matériaux traditionnels carbonés, il existe par exemple le projet Comepos, mais pas encore d’exemple Triple Zéro comme le font les Germaniques et Scandinaves.

Avec l’aide des scandinaves, notre association environnementale « Bioclimatic-Plateform », a transplanté le modèle pédagogique de l’habitat du futur Danois, en France, en Bretagne, en construisant un Pilot-House à la Française, un démonstrateur Biosourcé Bioclimatique et Biomimétique innovant.

Comme l’organisent les Danois, le projet est soutenu et porté par une association à but non lucratif. Le but étant de montrer aux français qu’ils existent au-delà de nos frontières, des solutions applicables immédiatement, en s’appuyant sur l’expérience des autres peuples.

Une maison doit nous protéger du froid, du chaud, de la pluie, du bruit, nous tenir chaud l’hiver, nous protéger de la chaleur l’été, nous permettre de respirer un air sain, nous nourrir avec son jardin.

Pour y arriver, les Viking Islandais avaient inventé un concept d’habitat en utilisant les seuls matériaux à leur disposition.

Le bois était rare mais la tourbe partout présente, donc ils ont réalisé les murs de leurs maisons avec des blocs de tourbe découpés en gros rectangles. Ils ont rendu étanche leur toiture avec un composite à base de bouleau et isolé par des plaques de tourbes en damier chevauchant. Les murs de terre reposaient sur un lit de cailloux pour éviter les remontées d’humidité, des poutres troncs en appui sur ces mêmes pierres, créaient un plancher avec un vide sanitaire isolant les habitants de la terre battue. Les très importantes épaisseurs de terre tant au niveau des murs que de la toiture atteignaient des valeurs de résistance thermique, supérieures aux passoires thermiques que nous construisions encore avant la réglementation thermique RT2012. Ils avaient inventé la maison passive biosourcée il y a quelques milliers d’années !!!

Lorsque nous avons commencé nos simulations avec nos ordinateurs et nos logiciels ultra puissants, nous avons vite constaté que la terre crue était le matériau partout présent, ayant le meilleur rapport, performance thermique/bas-carbone/prix.

Nous avons constaté aussi qu’en formation massique conséquente, nous étions en face d’un accumulateur d’énergie intermittente, c’est-à-dire que ces masses étaient capables de se charger et se décharger selon des cycles journaliers et saisonniers, on appelle ce phénomène le déphasage, plus la masse est grande, plus le temps de restitution est long.

Alors nous est venu l’idée de moderniser la maison Scandinave traditionnelle avec les technologies du 21 nième siècle.

Nous avons identifié les difficultés à venir, l’étanchéité de la structure de la maison qui sera perpétuellement au contact de l’humidité de la terre, l’important poids de la terre qui oblige à une résistance mécanique hors du commun, le maintien en place des masses de terre, l’esthétisme de l’habitation adapté à la culture moderne, car peu souhaiteront vivre dans une maison sortie de l’imagination de JRR Tolkien.

voir rubrique Innovation pour découvrir les solutions techniques.

voir rubrique Architecture pour découvrir le design contemporain.