Science Education

Mission de service public, Plateforme éducative : 

L’action que propose nos Tiers Lieux dans le Grand Ouest s’inscrit dans le plan SNBC, nous répondons  à la demande de l’état.

EDUCATION A L’ECOLOGIE – MISSION 2020 DEMANDEE PAR LA DREAL, l’ADEME et les Territoires.

L’éducation à l’environnement et au développement durable est porteuse d’enjeux essentiels en termes d’évolutions des comportements, de connaissances nouvelles et de mise en capacité de chacun, au quotidien, d’être acteur de la transition et de la mise en œuvre des objectifs de développement durable

Exemples actions d’éducation à l’environnement demandées par l’état en région Grand Ouest :

La fonction de TIERS LIEU d’éducation à l’écologie a été assurée par notre association à partir du comice agricole de la fin d’été 2018. Nous y avions montré au public des matériaux agro-sourcés innovants, utilisés sur un batiment zéro impact sur l’environnement, en économie circulaire, mais aussi l’impact de la végétalisation en période de canicule, le puits climatique (puits provençal en géothermie de surface) rafraichissant naturellement le batiment.

En 2021, de la même façon, gratuite et associative, nous répondons à la  demande de l’état pour la continuité de son SNBC.

Depuis sa construction, de nombreux visiteurs, élus, étudiants, journalistes, architectes, industriels, bailleurs sociaux, constructeurs, transformateurs de matériaux, public local et hors région, la BRUDED, des établissements publics, comcom Val d’Ille-Aubigné, Conseil Régional de Bretagne, CCI, Caisse des Dépôts, EPFB, Neota, Pays de Rennes, des maires du grand ouest, etc

tous sont passés visiter ce premier Tiers Lieu au service de la Transition Ecologique Bas Carbone en Economie Circulaire.

Nous espérons que ce travail colaboratif pourra continuer quelques années encore dans l’intérêt général demandé par le plan SNBC de l’état.

Démonstration de retour et de maintien de la biodiversité dans l’habitat décarboné, par une mission d’éducation pour tous.

Découverte de la végétalisation des bâtiments pour climatiser de façon passive, les constructions du futur.

Découverte des Agro Matériaux en circuits cours, laboratoire de tests en support à la recherche régionale et nationale, Chimie Verte, bio Chimie, Biomasse matériaux et Biomasse énergie, en collaboration avec les écoles d’ingénieurs du batiment, et les département de recherche des chambres d’agriculture comme Nov&Atec, et beaucoup d’autres acteurs public/privé.

Myscanthus, chanvre, lin, ces plantes ouvrent des diversifications agricoles intéressantes face au changement climatique.

Le verdissement des bâtiments est la seule solution passive et écologique, rapide à mettre en œuvre, pour lutter contre les ICU sans augmenter les besoins d’électricité en France.

Pour limiter l’utilisation des climatiseurs à compresseur malheureusement énergivores, la GEOTHERMIE de surface est une réponse simple et efficace à moindre cout avec l’innovation installée sur le démonstrateur. Le réchauffement climatique étant en cours, les canicules de plus en plus fréquentes, les climatiseurs électriques vont faire augmenter les besoins en électricité de toute la planète. La géothermie de surface est donc intéressante partout où c’est possible.

Grace aux technologie issues du Biomimétisme, certains architectes ont déjà réussi à climatiser des immeubles de grandes tailles. C’est une des voies à suivre, et un Tiers Lieu Démonstrateur permet de faire vivre l’expérience de façon ludique, pour faire évoluer les consciences vers une société décarbonée.

La Vulgarisation scientifique c’est quoi ?

La vulgarisation est une méthode ludique est sympathique pour faire comprendre très rapidement les principes de bases d’une technologie. Concernant un démonstrateur Tiers Lieu, voici en quelques traits son mode de fonctionnement thermique.

Si vous avez déjà assisté à une conférence d’Idriss Aberkane, vous avez vécu un bon moment de détente tout en augmentant vos connaissances. Un peu de science, des chiffres, des anecdotes, le tout entrecoupé de blagues. Il y a aussi le comique du paradoxe de Hemptel, la loi de la contraposition, la logique de l’absurde, si A alors B, s’il pleut alors le sol est mouillé ! nous en trouvons un beau florilège dans le film les Tuches. En ce qui concerne le démonstrateur, nous pouvons utiliser cette rhétorique amusante pour expliquer le concept et sa logique. Des enfants peuvent ainsi comprendre les informations véhiculées par un Tiers Lieu qui se veut pédagogique, avec des visites, une salle de cours mise à disposition des enseignants, des carrés potagers pour la découverte des plantes comestibles communes.

SCIENCE et R&D Simulation thermique dynamique par ordinateur. STD

Le batiment Tiers Lieu avait été modélisé en 3 dimensions sur des logiciels CAO BIM de conception industrielle. Nous avions simulé les performances thermiques avec les apports bioclimatiques naturels apportés gratuitement par la géothermie de surface et le soleil. Nous avons rapidement découvert que les énormes masses de terre, apportaient un stockage thermique avec une inertie importante. Les formation massique de terre contiennent des canalisations de préchauffage ou de refroidissement, utiles à l’air neuf climatisé, et indispensable aux bien être des humains.

 

Le fait de récupérer les calories ou frigories dans le sol s’appelle la « géothermie de surface », bien connue sous l’appellation du « Puits Canadien » pour réchauffer l’air et du « Puits provençal » pour le refroidir.

Les architectes aidés par les bureaux d’études, pour répondre à la nouvelle réglementation environnementale RE2020, conçoivent à présent des constructions bioclimatiques passives en s’appuyant sur (1) l’énergie apportée par les rayons solaires à travers les vitres, (2) le stockage de l’énergie dans les matériaux de structure, (3) l’énergie produite par l’activité humaine (douches, cuisines, ordinateurs, Tv, lampes, machine à laver, chanter, danser, etc), (4) les calories récupérées par le puits climatique, cette addition d’énergie gratuite permet de ne pas installer de chauffage, et si la conception est biomimétique pas de climatiseur.

Ce résultat n’est possible à 2 conditions, une très importante isolation thermique et des matériaux à inertie thermique capable de freiner les grandes variations de température par déphasage. (voir vidéo ludique et amusante d’explication du phénomène).

Le batiment est donc passif en chauffage et en climatisation, c’est-à-dire que les utilisateurs ne payeront que très peu de charge. C’est une bonne réponse aux périodes de canicules de plus en plus fréquentes. En bonus, les futures augmentations de l’énergie, n’auront aucun impact sur le cout de fonctionnement du batiment, de quoi voir l’avenir plus sereinement…..